Un projet Labex Arts-H2H
 
en /fr
Les Arts trompeurs
Machines, Magie, Médias

Parution : "Noir. Lumière et théâtralité" et "Les archives de la mise en scène"

Noir. Lumière et théâtralité de Véronique Péruchon et Les Archives de la mise en scène sous la direction de Pascale Alexandre et Martin Laliberté viennent de paraître aux presses du Septentrion.

Deux ouvrages en lien avec les thématiques de recherches du projet des Arts Trompeurs viennent de paraître aux Presses du Septentrion, dans la collection Arts du spectacle - Images et Son. Il s'agit de Noir. Lumière et théâtralité de Véronique Péruchon et de Les Archives de la mise en scène sous la direction de Pascale Alexandre et Martin Laliberté. Ce dernier fait état des travaux récents menés par une partie des membres du projet des Arts Trompeurs sur les archives de l'Association de la Régie Théâtrale (ART). 

 

Nous reproduisons ici les résumés des deux ouvrages : 

 

Noir. Lumière et théâtralité, Véronique Péruchon : 

 

Cette étude est une traversée historique et esthétique du noir au théâtre. Par des exemples concrets, l’ouvrage rend compte de son évolution et permet d’établir le noir en tant que lumière parmi les composantes de la scène. 

Du XVe au XVIIe siècle, la lumière était un luxe. Au XIXe siècle, époque de « l’obscurcissement des théâtres », le noir est un allié de l’illusion théâtrale. En se rapprochant du XXe siècle, il trouve progressivement sa place et ses richesses esthétiques. Car en n, on va « faire le noir et travailler l’ombre », grâce au symbolisme, au naturalisme ou à l’expressionnisme. Dès lors, à l’instar des futuristes, de la danse de Loïe Fuller et du théâtre d’ombres, on peut éprouver le noir et jouer avec lui dans le cadre de la boîte noire du théâtre. 

Plastiquement, au XXIe siècle, le noir se révèle dans son absence ou sa présence. Le noir prend en charge la dimension poétique et politique du théâtre. Il devient « avaleur », « mangeur d’images » et révélateur des grandes tragédies contemporaines. 

 

Les Archives de la mise en scène, Pascale Alexandre et Martin Laliberté : 

 

Longtemps méprisés, les spectacles populaires sont abordés ici sous l’angle d’une culture médiatique dont on suit l’essor à travers di érentes formes de spectacles visuels et sonores, théâtre, cinéma, music-hall ou café-concert. 

Ce volume, Spectacles populaires et culture médiatique, s’inscrit dans la continuité du précédent ouvrage publié dans la même collection, Hypermédialités du théâtre

Les dix-neuf contributions que renferme le présent volume poursuivent l’analyse des archives du fonds de l’Association de la Régie Théâtrale (ART), déposé à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris. Peu étudiée jusqu’ici, cette riche collection rassemble les documents – près de 6 500 pour la période choisie – déposés par les régisseurs, metteurs en scène et directeurs de théâtre de la région parisienne : relevés de mise en scène, photographies, partitions, articles de presse... Une grande partie de ce fonds concerne des œuvres traditionnellement rangées dans la catégorie des spectacles populaires. 

 

Contributeurs: 

Pascale Alexandre-Bergues Serge Bouillon Marguerite Chabrol Patrick Désile Vincent Dussaiwoir Adelaïde Jacquemard-Truc Martin Laliberté Jean-Marc Larrue Danielle Mathieu-Bouillon Geneviève Mathon Véronique Perruchon Giusy Pisano • Caroline Renouard Sylvain Samson Jean-Pierre Sirois-Trahan Frédéric Tabet Sylvie Thouard Stéphane Tralongo Anne-Marie Quévrain Geneviève de Viveiros 

Ajouter un commentaire

Un projet Labex Arts-H2H