Un projet Labex Arts-H2H
 
en /fr
Les Arts trompeurs
Machines, Magie, Médias

Séminaire "Vidéo des premiers temps" : Les scènes de Michel Jaffrenou

Nous vous signalons la tenue du séminaire "Vidéo des premiers temps", dont la séance du 15 juin prochain sera consacrée à Michel Jaffrenou. Nous reproduisons ici le texte de présentation de cette dernière séance de l'année. 

 

Peintre de formation, rattaché un temps au mouvement lettriste, Michel Jaffrennou expérimente la vidéo dès 1975 avec Who’s Who et Mental O. Son travail prend une autre orientation en 1978 avec la création du centre de diffusion Vidéo A.B.I. Au sein de cet espace, l’artiste s’associe à Patrick Bousquet et Jean-Michel Champelovier et fonde Le collectif Ontologic Théâtre. Ensemble, ils conçoivent des pièces de Vidéothéâtrie, pratique mêlant théâtre et vidéo dont le « Divertissement sous forme de diversion » Les Toto-logiques (1979) est l’œuvre la plus interprétée avant d’être adaptée en version « TV » en 1981. Parallèlement, Michel Jaffrennou engage un rapprochement entre la vidéo et l’art contemporain, en proposant Pièces de Musées. Cette série de dessins et de peintures présente trente vidéosculptures et autant d’environnements vidéo possibles. Tiré de cette série, Le Plein d’plumes est sélectionné à la 11e Biennale de l’Art Contemporain de Paris. Créée à la Galerie Stadeler en 1980, cette installation n’aura de cesse de voyager. Présenté en 1984 au Musée National d’Art Moderne de Paris, Electronic Vidéo Circus renouvelle encore son approche de la vidéo. Cette œuvre peut être appréhendée dans le prolongement de la vidéosculpture et de la vidéothéâtrie. Ce « cirque d’images » propose un spectacle ambitieux, associant images, personnages d’inspiration populaire, à une installation imposante (plus de 30 téléviseurs mobiles, synchronisés à 6 magnétoscopes). 

Cette dernière séance de l’année 2014-2015 du séminaire « Vidéo des premiers temps » mettra en lumière les rapprochements entre vidéo et performance expérimentés par Michel Jaffrennou, la manière dont il a revisité l’imaginaire du spectacle, ainsi que les variantes qu’ont connues ses œuvres suivant leurs modalités de représentation. La séance s’appuiera sur le fonds d’archives Michel Jaffrennou, créé à la BnF en 2007, et considérablement enrichi en 2014. Dans le cadre du projet Les Arts trompeurs. Machine Magie Médias (Labex Art-H2H/ENS Louis-Lumière/CRIalt/CRILCQ), ce fonds d’achives fait l’objet depuis février 2015 d’une analyse et d’un traitement documentaire détaillés.

 

INVITÉS

Michel Jaffrennou : artiste, plasticien et metteur en scène

Patrick Bousquet : réalisateur, auteur d’installations vidéo

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Horaire : lundi 15 juin, 17h30-20h. Accueil du public dès 17h15.

Lieu : Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, Salle des Commissions (5 rue Vivienne – 75002 Paris – Rez-de-chaussée). Métro : Bourse, Pyramides ou Palais-Royal.

Contact : videodespremierstemps@gmail.com

 

Responsables :

Alain Carou (BnF, département de l’Audiovisuel) : alain.carou@bnf.fr ;

Hélène Fleckinger (Université Paris 8, ESTCA / Labex Arts-H2H) : helene.fleckinger@univ-paris8.fr ;

Sébastien Layerle (Université Paris 3, IRCAV) : sebastien.layerle@univ-paris3.fr ;

Frédéric Tabet (IRCAV, ingenieur de recherche pour le projet Labex « Les Arts Trompeurs, Machines Magie Médias ») : lesartstrompeurs@hotmail.com

Séance organisée par le LABEX ARTS-H2H avec l’Université Paris 8 (ESTCA), la BnF, l’Université Paris 3 (IRCAV), le Labex CAP et l’Association Carole Roussopoulos, conjointement avec Magie Médias, LABEX ARTS-H2H avec l’ENS Louis Lumière.

Ajouter un commentaire

Un projet Labex Arts-H2H